Blog

La sécurité, enjeu clé pour les opérateurs de data centers

Les données sont devenues l’un des actifs principaux des organismes institutionnels et plus généralement des entreprises. Pour plus d’efficience, il devient nécessaire de se concentrer sur l’exploitation des données tout en leur assurant une protection optimale. De fait, les trois années à venir verront la moitié des entreprises européennes se tourner vers l’externalisation des données chez un spécialiste en hébergement ou vers le cloud public, et laisser de côté le recours à un Data center géré en interne. Ainsi, les data centers jouent un rôle important dans la reconversion numérique des grandes figures économiques, d’autant plus que leur rôle est en constante évolution.

 

La donnée, un nouvel actif capital

 

Les entreprises qui s’engagent aujourd’hui dans une transformation numérique ont fait de la donnée un actif à la fois précieux et vulnérable. En effet, le développement d’une entreprise ne dépend plus de la vente des produits, mais également de l’exploitation et de la collecte des données. Pour participer à la croissance de l’entreprise, ces données devront être collectées, sauvegardées et échangées en toute sécurité. Elles devront également être disponibles à tout moment.

 

Pourtant, il est de plus en plus compliqué d’assurer la protection des données dans de simples salles informatiques internes quand la gestion des données ne fait pas partie des services d’une entreprise. De plus, les règlementations concernant la mise en conformité comme le GDPR et l’ISO 27001 sont de plus en plus exigeantes et imposent la mise en place de programmes de contrôle, de redondance informatique et de sécurisation rigoureuse.

 

Cloud hybride : un recours en pleine expansion

 

Selon les chiffres, plus de la moitié des leaders du numérique vont avoir recours au cloud hybride si bien que les grands acteurs du cloud se sont déjà donné pour challenge de respecter les nouvelles normes de protection des données, conformément à la règlementation européenne en matière de sécurisation et de garantie de la souveraineté des données. Ils ont donc progressivement mis en place des plateformes informatiques dans de nombreux pays européens où ils interviennent

 

Cette détermination des acteurs privés à vouloir offrir aux données une protection optimale a poussé les professionnels du secteur de l’hébergement des données à mette en place des mesures de sécurité toujours plus strictes. Outre la sécurisation des données sur le plan informatique, les opérateurs de data centers proposent alors la protection physique des bâtiments, la surveillance par vidéo, la vérification d’identité, la reconnaissance biométrique avant accès aux salles informatiques et d’autres systèmes de sécurité indispensables. Ils s’adaptent également aux règlementations spécifiques de certains secteurs comme les normes ISO et les certifications PCI-DSS et accompagnent les clients lors des séances d’audit.

La redondance informatique désormais permise

 

Les fournisseurs de services travaillent désormais en partenariat avec les opérateurs de data centers pour offrir aux clients un service avec un meilleur rapport qualité-prix. Pour ce faire, ils ont mis en place de nouveaux programmes permettant la redondance informatique. Lorsque la protection des données est acquise, l’exploitation optimale de ces données par les entreprises dépend en grande partie de la disponibilité des systèmes informatiques.

 

Deux choix se posent alors aux organismes institutionnels et aux entreprises. Soit, ils prennent en main la gestion des contraintes, soit ils sollicitent les services d’un acteur. Cette dernière option leur permettra de se concentrer sur l’exploitation de leurs données. De leur côté, les opérateurs de data centers ne cessent d’améliorer leurs prestations en mettant en place des infrastructures de qualité et plus sécurisées.

 

DATA4, opérateur de data centers européen possède des réserves foncières et électriques uniques sur le continent européen, s’étendant sur 121 ha de surface et avec 146 MW de ressources electriques. DATA4 conçoit et construit lui-même ses Datas Centers pour mieux accompagner ses clients et leur offrir des solutions d’hébergements efficientes et sécurisées.

 

Son premier Data center a été inauguré en 2007, dans l’Essonne. En 2013, DATA4 exporte son modèle en Italie en faisant l’acquisition d’un terrain qui peut recevoir jusqu’à 10 Data centers. A ce jour, 3 Data centers sont installées sur le territoire italien et 3 autres au Luxembourg. En investissant dans les infrastructures Télécom, la plateforme de DATA4 est devenue hyperconnectée en 2016. En 2017, a été créé le D4 Digital Hub, un centre de données donnant un accès sécurisé à plus de 200 destinations Cloud et opérateurs Télecom.

 

DATA4 exploite 15 Data centers en Europe et prévoit la construction d’autres centres de données à raison d’un centre tous les 9 mois. Les infrastructures de DATA4 se distinguent tant par leur taille impressionnante que par leur design unique et de grande qualité. Ainsi, DATA4 sera en mesure de proposer des services diversifiés et évolutifs, adaptés aux besoins de ses clients.