Qu’est-ce que le DCIM

La gestion de l’infrastructure des Data Centers (DCIM) offre une fenêtre sur l’infrastructure physique d’un Data Center – couvrant la gestion des actifs, la surveillance et l’optimisation. Elle permet de garantir les meilleures performances d’une installation et des équipements informatiques qu’elle contient, tout en soutenant des programmes importants tels que la durabilité environnementale. Mais aujourd’hui, le DCIM redéfinit également la relation entre les fournisseurs de services de colocation et l’équipe du DSI.


Pourquoi le DCIM est-elle importante ?

Les infrastructures devenant de plus en plus complexes, tant sur site que hors site, les outils DCIM ont gagné en importance. Avant même la migration croissante des données et des applications vers des environnements hébergés, les entreprises avaient besoin d’une meilleure visibilité de leurs équipements, des sources d’énergie associées et de la connectivité requise. Le DCIM offre une fenêtre claire à travers laquelle on peut les voir.

Aujourd’hui, le DCIM offre une valeur ajoutée encore plus grande dans un contexte distant. Frost & Sullivan a montré que 47 % des organisations utilisent aujourd’hui des services de colocation, et que ce chiffre est appelé à augmenter considérablement. Comme de plus en plus de données et d’applications résident dans des environnements hébergés, le DCIM donne au DSI la certitude qu’il a le contrôle total de son infrastructure critique. Que peut donc faire le DCIM pour améliorer la façon dont les organisations utilisent la colocation ?

Le DCIM pour la gestion des actifs et des capacités

Un outil DCIM efficace offre une visibilité au niveau du Data Center, de la salle et du rack, afin que vous puissiez comprendre exactement où se trouve un serveur spécifique. Il vous permet de comprendre la consommation électrique des équipements à proximité et d’évaluer les risques en conséquence. Et, ce qui est peut-être le plus important pour de nombreuses entreprises dans la façon dont elles optimisent leur utilisation de l’espace de colocation, le DCIM vous aide à maximiser l’utilisation de votre capacité. Par exemple, les équipes informatiques peuvent identifier les ports de connectivité disponibles sur les tableaux de connexions, les prises inutilisées et l’alimentation et l’espace sous-utilisés au niveau du rack. Il peut même aider à identifier les moyens sûrs d’introduire des racks supplémentaires.

Le DCIM pour la surveillance

Étant donné l’importance de garantir le temps de fonctionnement, le DCIM est également utilisée pour identifier les problèmes et anticiper le besoin de réparations. Pour ce faire, il faut évaluer les conditions environnementales, notamment la température et ses variations, l’hygrométrie et l’énergie consommée. Les équipes informatiques peuvent utiliser les données historiques et l’analyse des tendances, ainsi que des alertes personnalisables, pour s’assurer qu’elles ont une connaissance complète des performances de l’environnement. Les taux de réponse sont ainsi plus rapides et les modifications plus faciles, ce qui constitue un avantage indéniable pour les espaces hébergés.

Le DCIM pour la puissance et la résilience

Les équipes informatiques peuvent utiliser le DCIM pour comprendre leur infrastructure de bout en bout du point de vue de l’alimentation ou de la connectivité des fibres. Cela peut révéler des anomalies, telles qu’une connectivité en fibre optique perçue comme diverse n’est pas aussi diverse que prévu ou un équipement informatique capable d’une double connexion électrique mais qui n’est actuellement alimenté que par une seule source. Le DCIM peut donc avoir un impact profond sur la résilience de l’infrastructure, grâce aux nombreuses améliorations apparemment « mineures » qui sont apportées.

Utiliser le DCIM pour optimiser la colocation

Dans un scénario type, on peut s’attendre à voir des entreprises ou des fournisseurs de services en nuage utiliser le DCIM pour gérer leurs équipements informatiques, ou des opérateurs de Data Centers l’utiliser pour optimiser leurs installations. Mais cette approche laisse des lacunes dans la gestion globale de l’infrastructure. En conséquence, DATA4 a déployé sa propre solution DCIM – donnant aux clients l’avantage d’une visibilité complète de bout en bout. Cela améliore tout, de la compréhension de l’alimentation électrique et de la connectivité des fibres jusqu’à un engagement plus fort en matière de responsabilité environnementale.

Le DCIM n’est absolument pas un nouveau concept. Cependant, comme les environnements hébergés jouent un rôle de plus en plus important dans le mix d’infrastructures, le DCIM aidera les entreprises à tirer le meilleur parti d’une stratégie de colocation.