Zoom sur le free cooling

Le défi du refroidissement des data centers

Aujourd’hui, la colocation continue d’être utilisée dans le cadre d’une stratégie d’infrastructure diversifiée. Pourtant, le fait que ce type d’installation bénéficie d’une bonne connexion et offre de l’espace pour les configurations à forte densité pose un défi majeur. Il est de plus en plus fréquent de voir des baies de moins de 3 m², contenant jusqu’à 20 serveurs, avec une consommation atteignant 6 kW, et parfois même beaucoup plus. Imaginez maintenant une pièce de 30 m², avec 60 « fours » de ce type qui fonctionnent de jour comme de nuit. La nécessité de mettre en place une gestion rigoureuse de l’électricité et du refroidissement est fondamentale. Et elle requiert une évolution constante des bonnes pratiques et des technologies pour le faire de façon efficace et écologique.


Qu’est-ce que le free cooling ?

Le free cooling est une technique qui permet de procéder au refroidissement d’un data center de la manière la plus efficace possible : l’air est rafraîchi au sein du data center, sans impliquer de système de refroidissement. C’est tout simplement l’air extérieur, dont la température est inférieure à celle de l’intérieur de l’installation, qui est utilisé et qui, après un contrôle et une correction de l’humidité, est transporté vers les salles de données. La physique de base peut ensuite suivre son cours.

En fonction de la situation géographique du data center, il peut être possible d’utiliser cette technique la majeure partie de l’année. Outre la température ambiante du site, l’humidité est un facteur clé pour définir le succès du free cooling. Si l’air aspiré dans les salles de données est trop humide, il peut aggraver les problèmes tels que l’oxydation ; s’il est trop sec, il peut entraîner l’augmentation de l’électricité statique, ce qui pose d’autres problèmes.

Principes clés du free cooling

Le free cooling est optimal lorsque la température extérieure est inférieure à celle qui est prévue dans les salles informatiques. Dans certains endroits, ce phénomène est très prévisible, mais dans d’autres, il est nécessaire de gérer l’inversion de ces températures. Lors des journées très chaudes, des mesures supplémentaires doivent être prises pour refroidir l’air extérieur avant qu’il ne soit envoyé dans les salles informatiques, ce qui a pour conséquence d’augmenter les besoins énergétiques au sein de l’installation et peut réduire la valeur relative d’une stratégie de free cooling.

Pour optimiser le free cooling (et réduire la consommation électrique), la température extérieure doit être inférieure à celle des salles informatiques la plus grande partie de l’année. Ce qui peut remettre en question le choix de certaines entreprises concernant le lieu où installer leur infrastructure. Pour résoudre ce problème, une autre possibilité est de faire fonctionner les salles informatiques à une température plus élevée. Encore une fois, cela peut sembler contraire au bon sens. Toutefois, le secteur, dans son ensemble, utilise désormais des températures plus élevées au sein de ses installations, ce qui soutient l’adoption plus large du free cooling.

Free cooling : votre empreinte environnementale

Le refroidissement est peut-être le plus gros défi auquel sont confrontés les responsables de data centers lorsqu’ils cherchent à réduire leur impact environnemental, et l’efficacité des procédés de refroidissement est un obstacle significatif à la réduction de l’indicateur d’efficacité énergétique (PUE) d’un data center. Historiquement, la plupart des installations avaient un PUE inférieur à 1,8, mais il devient de plus en plus fréquent de voir celui-ci atteindre 1,2, lorsque le refroidissement a été optimisé. Le free cooling est l’une des techniques les plus utilisées pour faciliter cette évolution et vous permettre de réduire votre empreinte environnementale. DATA4 n’a cessé d’évaluer sa propre empreinte environnementale et de chercher à réduire son indice PUE dans ses installations. Le free cooling est désormais largement adopté dans la majorité de nos data centers et nos nouvelles installations ciblent désormais un PUE inférieur ou égal à 1,25.