Choisir un prestataire de qualité pour le Cloud

Le choix d’un prestataire pour l’hébergement des données d’une entreprise est une décision complexe qui implique non seulement les responsables informatiques, mais aussi les responsables « métier ». Le but étant de rapprocher la technologie de l’activité et d’imputer une part du pouvoir de décision, de la sélection et de la responsabilité aux responsables métier. De cette façon, il sera plus facile de définir avec précision les objectifs spécifiques de l’entreprise pour ensuite les expliquer clairement au prestataire.

 

Privilégier le fournisseur qui est en mesure d’apporter la meilleure solution pour atteindre les objectifs de l’entreprise

 

Avant de conclure un contrat avec un fournisseur Cloud, il est primordial de s’assurer que ce dernier est en mesure de fournir « la » solution qui correspond exactement à l’activité de l’entreprise voir même plus : à chaque application de l’entreprise.

Le plus souvent, il est conseillé de privilégier un prestataire qui met en avant les avantages de la solution proposée pour ses clients plutôt qu’un autre qui vante uniquement les performances techniques de son offre. Et pour cause, une solution peut être tout à fait performante d’un point de vue technique sans tout autant être adaptée à l’activité et aux objectifs spécifiques de l’entreprise (sécurité, performance, maitrise, etc). Dans la pratique, il faudra par exemple opter pour un prestataire qui promet une solution capable d’optimiser la procédure de mise à disposition des données et leur sécurisation ou le taux de fidélisation client plutôt que pour un autre proposant une uniquement une solution capable d’offrir une disponibilité de 99,9 %.

Dans cette optique, les petits prestataires « de niche » s’imposent comme les interlocuteurs tout indiqués pour les entreprises évoluant sur un marché vertical spécifique comme le secteur financier, la santé ou encore le commerce de détail. Ces catégories de prestataires sont les plus aptes à leur apporter des solutions sur-mesure étant donné qu’ils ont une bonne compréhension de leur marché. Toutefois, ce choix peut amener à faire appel en parallèle aux services d’acteurs plus réputés pour plus d’efficacité.

 

Bien choisir l’emplacement des data centers des fournisseurs Cloud en fonction des besoins de l’entreprise

 

La situation géographique des data centers – centres de traitement de données – des fournisseurs Cloud doit également être prise en compte dans le choix d’un prestataire Cloud. Il est évident que les entreprises gérant des applications (ou données) sensibles ont tout intérêt à choisir un prestataire Cloud qui dispose de data centers à proximité des utilisateurs afin de pouvoir connaitre leur localisation.

Les entreprises évoluant à l’international doivent faire preuve d’une attention particulière quant au choix de l’emplacement des data centers qui supporteront leur solution Cloud car les réglementations de sécurité et de conformité ne sont pas les mêmes partout. En effet, elles peuvent totalement différer d’un pays à l’autre, surtout en Europe. Au-delà de la question des réglementations, la localisation des data centers du prestataire Cloud joue également un rôle capital dans la disponibilité du réseau de télécommunication, dans la latence, l’accès et la protection des données ainsi que le coût de leurs transferts. Et pour parer aux conséquences désastreuses que peuvent provoquer une panne de courant ou une autre perturbation, il convient de se tourner vers un prestataire dont les data centers sont bien répartis d’un point de vue géographique. DATA4 Group propose par exemple une quinzaine de data centers répartis en Europe, plus précisément en France, en Italie et au Luxembourg. À défaut, le mieux est de s’en remettre à un prestataire dont les data centers ne se trouvent pas tous dans des zones qui dépendent d’un même réseau électrique, autrement dit suffisamment éloignés les uns des autres.

 

Se renseigner sur le niveau de sécurité offert par le prestataire Cloud ainsi que sur le coût de ses prestations

 

De manière générale, la comparaison du niveau de sécurité offert par les solutions des différents prestataires Cloud ainsi que leur coût n’est pas un exercice facile, car il n’y a pas assez de similitudes entre les solutions pour qu’elles puissent être comparées. Et ce, sans parler du fait qu’il est assez compliqué de se renseigner sur les stratégies des fournisseurs Cloud en termes de sécurité et de coût. Toutefois, il existe quelques pistes pour se faire une idée.

En ce qui concerne la sécurité du réseau du prestataire Cloud, de ses données et celles de l’entreprise, une question doit être posée : le prestataire communique-t-il de manière transparente sur ses procédures ?
Cependant, il est aussi possible de préjuger de la robustesse d’une solution proposée par un prestataire Cloud en se référant à l’annuaire du CSA STAR ( CSA Security Trust and Assurance Registry ou Annuaire assurance et confiance sécurité). Établi par le CSA (Cloud Security Alliance ou alliance pour la sécurité du Cloud) et le BSI (British Standard Institution ou institution britannique de normalisation). Cet annuaire regroupe le nom des fournisseurs Cloud dont l’environnement sécurité a été évalué par un tiers extérieur.

Quant au coût des solutions proposées par les prestataires Cloud, aucune structure normalisée ne permet pour l’heure d’en faire convenablement la comparaison. Et ce, bien que différentes mesures visant à rendre plus facile la comparaison entre les fournisseurs Cloud aient été mises en œuvre. L’ODCA (Open Data Center Alliance) – consortium indépendant d’entreprises consommatrices des technologies de l’information – a par exemple publié un document de validation dont la vocation première est de faciliter la comparaison des fournisseurs Cloud en termes de performance et de ROI (retour sur investissement). Le consortium propose également le label « Cloud Facts ». Inspiré des étiquettes sur les produits alimentaires, ce label permettrait d’avoir instantanément des indicateurs essentiels sur le prestataire Cloud comme ses performances ou encore son coût.

 

À propos de DATA4 Group

 

Créé en 2006 sur un site proche de l’écosystème de Paris-Saclay et du poste de transformation électrique de Villejust, à Marcoussis, au sud-ouest de Paris, DATA4 Group est l’opérateur qui possède le plus grand et le plus puissant campus de data centers en Europe. Il met à disposition des prestataires Cloud, des fournisseurs de services numériques et des entreprises, des réserves foncières et électriques chiffrées respectivement à 121 ha et 146 MW. Afin d’assurer à ses clients une pleine et entière satisfaction, il propose des data centers robustes, ultra-connectés et intelligents, où convergent déjà tout un ensemble de services et de plateformes Cloud. De la simple baie en colocation partagée aux bâtiments dédiés, il propose un large panel de solutions. Pour compléter son offre de service, il propose aussi le « D4 Digital Hub » qui est une solution donnant accès direct et sécurisé entre autres à plus de 200 destinations Cloud.

DATA4 Group garantit entre autres une qualité de services en tout temps, une sécurité physique et logique de ses infrastructures ainsi que la connectivité de ses data centers à l’ensemble des réseaux internet et de télécommunications. Et ce, accompagnés d’un engagement citoyen en matière de responsabilités sociales et environnementales. En effet, l’opérateur s’engage à maîtriser son impact environnemental en recourant uniquement à l’énergie renouvelable sur l’ensemble de ses campus de datacenters et en faisant l’effort d’atteindre une performance énergétique (PUE)la plus optimale possible. Conciliant harmonieusement sur son campus digital une zone DATA, des espaces de détente et de sport ainsi que des bureaux, il s’engage également pour la parité en recrutant des femmes à des postes clés de l’entreprise. Dans un souci de transparence et en gage d’une collaboration de confiance, efficace et respectueuse, DATA4 Group s’engage aussi à établir avec ses clients un cadre de fonctionnement clair et précis.